Ils nous soutiennent
A propos

Seconde Œuvre diminue les déchets et l’impact carbone des chantiers grâce au réemploi des matériaux. 

Nous proposons des services de déconstruction écologique et responsable, sans surcoût par rapport à une démolition classique, et des services conception avec du réemploi.

Liens utiles

39 rue Carnot

93230 Romainville

Bienvenue dans notre blog !

Méthodologie de calul carbone

25/07/2023

Méthodologie de calul carbone

Découvrez notre méthodologie de calcul des économies de carbone réalisées sur nos projets grâce au réemploi des équipements et matériaux de construction. 

         

Comprenez notre impact environnemental en découvrant notre méthodologie de calcul des économies de carbone grâce au réemploi. Nous dévoilons notre approche de façon transparente, témoignant ainsi de notre engagement pour le changement de pratique et la transition écologique du secteur du bâtiment.

 

Hypothèses de calcul


1- Les durées de vie des produits neufs et de réemploi sont égales.
2- Les produits de réemploi sont issus de stocks de seconde main, de chantier de démolition ou de réhabilitation. Ce ne sont pas des invendus ou des produits neufs qui risqueraient d'être détruits. En effet, la destruction d'invendus ou de produits neufs est illégale depuis l'entrée en vigueur de la loi AGEC. Leur réemploi n’évite donc aucun émissions de carbone.
3- Si aucune FDES, PEP ou données ADEME n'est disponible, les émissions évitées sont supposées nulles.

 

 

Source des données


Produits, Equipements et Matériaux du bâtiment

 

Les données d'empreinte carbone des Produits, Equipements et Matériaux du bâtiment sont tirées des FDES (Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire) ou des PEP (Profil Environnemental Produit) disponibles sur la base INIES.
La base INIES est une base de données de référence en France qui recense les ACV d’une grande partie des produits du bâtiment et de l’immobilier.

Elle permet de standardiser l’approche utilisée pour le calcul d’impacts, en divisant les étapes comme suit :

 

 

         Source : Base INIES

 

 

 
Les Produits, Equipements et Matériaux réemployés dans les projets de Seconde Œuvre sont pour la plupart :

  • non identifiables précisément (absence de marque ou de références précises)
  • produits depuis plus de 2 ans

Pour cette raison, nous avons mis en place une base de donnée interne à Seconde Œuvre qui nous permet de rapprocher les Produits, Equipements et Matériaux réemployés de ceux listés dans la base INIES.

Pour normaliser les données, nous utilisons par défaut les FDES du Ministère Français de la Transition Ecologique. 
Les données que nous utilisons sont mises à jour suivant les dernières modifications apportées par INIES. 

 

Mobilier 

 

Nous utilisons les facteurs d'émission carbone de la base de données de l'ADEME et la masse des mobiliers d'après les données des fabricants de produits comparables. 

 

Transport

 

Les données d'émissions carbone des véhicules de transport sont tirées du site internet de l’ADEME et des informations transmises par nos transporteurs partenaires ou des fabriquant eux-mêmes.

Pour les distances Gisement(s)-Exutoire(s) nous utilisons l’API Google Maps. 

 

 

 

Méthode de calcul des émissions de carbone évitées par Seconde Œuvre


Émissions évitées par le réemploi des Produits, Equipements et Matériaux du bâtiment

 

Trois scénarios sont possibles : 

 

1. Seconde Œuvre intervient en phase de déconstruction
Sur la base INIES, seule les émissions de fin de vie ( [C1 :C4] ) sont prises en compte.

 

EP = E[C1-C4]p

 

2. Seconde Œuvre intervient en phase de construction
Sur la base INIES, seule les émissions de production et construction ( [A1:A5] ) sont prises en compte. 

 

EP = E[A1-A5]p

 

3. Seconde Œuvre intervient sur les deux phases
Sur la base INIES, les émissions de production et construction et fin de vie ( [A1:A5] et [C1 :C4] ) sont prises en compte.

 

EP = E[C1-C4]p + E[C1-C4]p

 

Avec EP : Emissions évitées grâce au réemploi du produit P (KgCO2eq / U)
E[C1-C4]p : Emissions de GES des phases de production et construction du produit p (base INIES - KgCO2eq / U)
E[A1-A5]p : Emissions de GES de la phase fin de vie du produit p (base INIES - KgCO2eq / U)

 

 

Émissions évitées par le réemploi du mobilier

Si le projet comprend le réemploi de mobilier, le calcul est le suivant :

 

EM = feM * MM


Avec : EM : Emissions évitées grâce au réemploi du mobilier M (KgCO2eq / U)
feM : Facteur d’émission du mobilier (KgCO2eq / kg)
MM : Masse du mobilier M (Kg)

 

 

Emissions produites lors du transport  
L’impact du transport dans nos opérations est calculé selon les distances parcourues et les types de véhicules utilisés.

 

ET = Ev * D

 

Avec ET : Emissions du transport (KgCO2eq)
EV : Emissions au km pour ce type de véhicule (KgCO2eq/Km)
D : distance (Km)

 

Exemple : Transport en Van de 7m3 de Paris à Lille. 
Emissions pour ce type de véhicule : 0,159 KgCO2eq/Km
Distance : 225 Km

Estimation de l’empreinte carbone de ce trajet : ET = Ev * D   =  0,159 * 225 = 35,77 KgCO2eq

 

 

Émissions totales évitées 

Finalement, les émissions totales évitées sur un projet Seconde Œuvre se calculent de la façon suivante :

la somme des émissions de chaque Produits, Equipement, Matériaux et Mobiliers multiplié par leurs quantités à laquelle on retire les émissions de transport. 

 

Etot = ∑ ( EP * QP ) + ∑ ( EM * QM ) – ET

 

Avec : Etot : Emissions totales évitées (KgCO2eq)
EP : Emissions évitées grâce au réemploi du produit p (KgCO2eq / U)
QP : Quantité de produit p réemployé (U)
EM : Emissions évitées grâce au réemploi du mobilier M (KgCO2eq / U)
QM : Quantité de mobilier M réemployé (U)
ET : Emissions du transport (KgCO2eq)

 

 

 

 

 

 

Note sur la méthodologie :

 

Nous tenons à vous informer que cette méthodologie est actuellement en cours d'élaboration et de développement. Notre équipe travaille activement pour peaufiner et enrichir son contenu afin de fournir la meilleure expérience possible.

 

Nous nous efforçons d'offrir des informations complètes et pertinentes, nous prévoyons de mettre régulièrement à jour cette méthodologie pour refléter les dernières avancées, les meilleures pratiques et les nouvelles découvertes dans le domaine.

 

Nous vous invitons à revenir régulièrement pour consulter les mises à jour et à partager vos commentaires et suggestions. Vos contributions nous aideront à améliorer cette méthodologie et à la rendre encore plus utile pour tous.